La Cité des Damnés !

LE FORUM DE LA COMMUNAUTÉ FRANCOPHONE DES JOUEURS DE MORDHEIM (Site non officiel et non approuvé par Games Workshop Limited)
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Campagne Belfortheim

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Campagne Belfortheim   Dim 28 Juin 2015 - 18:56

Je vais commencer au club une campagne de Mordheim à thematique. L'action se deroule lors du siege de Belfort en 1870. Elle devrait debuter courant juillet. Bonne lecture Very Happy

Préambule

Il pleuvait. Comme d'habitude. Achille se leva de son tabouret, alluma la lanterne, prit son arbalète et son manteau bleu roi puis sortit dehors. 
En montant les escaliers qui le menaient en haut des remparts de la Citadelle de Belfortheim, il inspecta instinctivement son carquois et son ceinturon. 
- "Tout est en ordre" pensa-t'il. Arrivé au sommet du fort, il aperçut le sergent Auguste.
- "Ramène-toi vite fait", dit Auguste.
- "C'est bon sergent ! Je viens de tout monter ! Laissez-moi souffler un peu !" 
- "Tu prends ton tour de garde à compter de maintenant. Comme ce n'est pas la première fois pour toi, tu connais déjà les consignes".
- "Ouais ! ça je les connais", lui répondit Achille. Le sergent le quitta sur ces mots.
Achille monta encore. Il lui restait à atteindre le chemin de ronde. Dernier escalier. Là, Théophile attendait, leurs regards se croisèrent.
- "Encore en retard Achille !"
- "Désolé Théo, je pensais que j'avais le temps mais je me suis planté".
- "Tout le monde est fatigué et un peu tendu depuis qu'ILS sont là. Fais un effort". 
- "J'y penserai"
Théophile descendit. Achille posa son arbalète contre le renfoncement du rempart. Le carquois la ceinture était rempli de carreaux. Il sortit sa dague.
Allait-il réellement s'en servir un jour ? La lame brillait sous le reflet du feu de la lanterne. Pour le moment, il n'en avait pas besoin. Pourvu qu'il
n'en ait jamais l'usage, pensa-t'il.
Il releva la tête. En bas, la ville de Belfortheim, protégée par des remparts de plusieurs mètres d'épaisseur. Il était né là, avait grandi dans ces murs
et connaissait chaque coins sombres. Il avait couru dans chaque quartier. C'était sa ville. Il avait laissé son champ à Méroux. Sa femme et ses enfants
étaient à l'abri dans une maison réquisitionnée. Au chaud.
Achille se retourna, il voyait autour de lui les autres forts. Ligne infranchissable selon les grands chefs. La tour de la Miotte avec le fort de la Justice
au Nord/Est. Les forts de Basses et Hautes Perches respectivement au Sud et Sud/Est de Belfortheim. A l'Ouest, les forts de Bellevue et des Barres.
Lui, avait été affecté au Château. Au centre du dispositif de défense.
Comment en étaient-ils arrivés là ?
Les souvenirs récents revinrent à sa mémoire.
D'abord, tout avait commencé par une découverte étrange. Un mineur de la carrière de Pérouse avait pioché par hasard dans un filon de roche verte: la Malepierre.
Son nom ? Tout le monde le connait depuis cette découverte : un certain Maurice, originaire de Moval, un village aux alentours. Le malheureux devint complètement fou.
Son exposition prolongée avec la malepierre l'avait transformé. Il entendait des voix, criait des phrases incohérentes du style : "Jeanne ! Au secours !!!". 
On lui attribua des mutations toutes plus extravagantes les unes que les autres. Peu à peu, il retomba dans l'anonymat. Cependant, les habitants de Belfortheim étaient 
tous excités à l'idée de faire fortune. Une certaine hystérie collective agita la ville et ses environs. La population se procura en masse des pioches et des pelles.
Le métier de mineur devint la principale source de revenu pour les gens du coin. La nouvelle se propagea comme le feu sur une trainée de poudre.
La convoitise de Seigneurs plus à l'Est se fit plus forte. Ainsi, en cette même année, le 19 juillet 1870, le roi de Prusse : Guillaume Frédéric Louis de la dynastie
des Hozenzollern ordonna à son Général August von Werder de rassembler son armée. Le destin de Belfortheim était scellé. Le Général fit mouvement avec ses hommes.
Il envoya des émissaires dans les royaumes frontaliers afin de renforcer son armée. C'est à la tour de Zaâr-Naggrund, dans le temple d'Hashut que les seigneurs Nains
du chaos acceptèrent de détacher quelques canons Apocalypses aux troupes du Général. Plusieurs traités d'alliances furent conclus. Les Hommes bêtes, les Guerriers du
chaos, les morts-vivants, toutes ses tribus acceptèrent cette alliance pour quelques morceaux de Malepierre. Cette promesse permis au Général August von Werder de 
rassembler jusqu'à 40 000 hommes. Cette armée, aussi sombre et disparate soit-elle, se mit en marche.
Heureusement pour nous, pensa Achille, le responsable de la defense de la ville n'est autre que le Colonel Pierre Philippe Denfert-Rochereau. Cet homme, ayant eu vent des menaces qui se rapprochaient de l'Est, pris les dispositions necessaires à la protection de habitant du territoire de Belfortheim. Il instaura une conscription et remit en état les défenses de la ville. Les remparts furent réparés puis renforcés. Des emissaires furent envoyés aux quatre coins de l'Empire afin de revenir avec des renforts. 
Ce que personne ne pouvait prévoir, ce fut l'arrivée massive de plusieurs bandes de voyoux qui erraient dans Belfortheim. Toutes les races étaient representées.
Cherchant fortune, elles devinrent un réel problème pour les forces de police locale. Plusieurs méfaits furent commis. Afin de stopper ce déchainement de violence,
le Colonel instaura un couvre feu et les rondes de police furent plus fréquentes. 
Achille espérait secrètement que ces bandes joueraient un rôle dans la défense de la ville. A défaut de réponse du reste du monde, au moins, eux étaient là !
Avec un entrainement quoditien, la garnison fut renforcée de nombreux conscrits. Le Colonel Denfert-Rochereau était à la tête de 15 000 hommes. 
Achille entrapercevait la tour de la Miotte. Cette pluie ne cessait décidément pas !
Il entendait les bruits de la ville. Cependant, ce fut un autre bruit qui le poussa dans sa détermination à combattre. L'armée du Général August von Werder était
arrivée aux abords de Belfortheim depuis 2 jours. Le froid de novembre était arrivé avec eux. Achille grelotta. La nuit tombait. Nous étions le 3 novembre 1870.
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Ven 17 Juil 2015 - 14:37

Voici la situation au 3 novembre 1870 de Belfortheim et ses environs.
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Ven 17 Juil 2015 - 14:38

Cela faisait plusieurs mois qu'Edwin et ses hommes avaient quitté la foret de Styrwood, Edwin n'avait pas toujours été à la tête d'une troupe de bandit, vivant de maigres rapines, il avait été le fils aîné du seigneur de Loxeley, une bourgade au sud de Styrwood, et il était destiné à succéder à son père. Les dieux cependant s'amusent souvent du destin des hommes et lorsque John Sans Fief, le cousin du Comte Richard Griffonheart partit à la guerre dans la lointaine Arabie au nom de l' Empereur, accéda au trôné de Styrwood, il imposa de nouvelles lois et taxes renforçant son pouvoir au détriment des seigneurs locaux. Le père d'Edwin et d'autres seigneurs s'élevèrent contre John mais il réprima cette rébellion par le sang et il confisqua les terres et titres des mutins. Edwin n'eu d'autre choix que de fuir dans la foret avec les quelques hommes lui étant restés fidèles. Il entendit parlé de l'étrange pierre verte trouvée dans une lointaine et sombre ville nommée Belfortheim et surtout des pouvoirs magiques qu'elle offrait à ceux qui savaient s'en servir.
Voyant en cette pierre verte que tous nommaient Malepierre un moyen idéal de se venger de John l'usurpateur, il décida de monter un commando de ses meilleurs hommes afin de se rendre à Belfortheim pour s'emparer d'un maximum d'éclats de malepierre avant que les troupes impériales ne rasent la ville.
Habitués à se déplacer furtivement dans la foret et rompus au maniement de l'arc les hommes d'Edwin n'eurent aucun mal à se jouer des patrouilles impériales pour arriver au pied des murailles de la ville. il pleuvait depuis plusieurs jours et la nuit tombait, une aubaine se dit Edwin cela réduirait encore le champ de vision des sentinelles fatiguées de la citadelle. Ils avaient contourné sans problème le fort de la Miotte qui semblait vide de toute vie. Edwin regarda en direction du chemin de ronde et de la tour de vigie. Il vit une lumière monter dans les escaliers qui menaient à la tour puis une autre en descendre. Edwin en déduit que la relève venait d’être faite. Apres quelques minutes, il vit un homme sortir de la tour sur le chemin de ronde et faire les cent pas en regardant vers le fort.
L'homme semblait seul, Edwin se dit que la chance lui souriait mais il savait qu'il fallait agir vite. il donna l'ordre à ses hommes de préparer leurs grappin, encocha une flèche et visa. un instant plus tard le jeune soldat tombait de la muraille pour venir s'écraser sur les rochers. Les hommes d'Edwin lancèrent leurs grappins et entamèrent l'ascension. Arrivé le premier sur le chemin de ronde, Jake Farrel dit le Borgne, fidèle sergent de son père, en soldat expérimenté prit place dans la tour pour couvrir les escaliers. Tous arrivèrent sur le chemin de ronde couvrant le périmètre, arc qu poing et flèche encochée. Edwin arrivait seulement lorsqu'une voix résonna en bas des escaliers.
- "Achille, Achille, tout va bien en haut?"
tous eurent le sang glacé, ils se figèrent, regardant Edwin. de nouveau la voix se fit entendre plus fortement.
-"Achille répond, c'est ton sergent... Hou tu va voir si je dois monter, tu vas pas aller courir la gueuse de si tôt, sans permission. Achille!" La porte au bas de l'escalier s'ouvrit. d'un pas lent et en grommelant le sergent montait les marches. Arrivé en haut des marche il trouva un poste de vigie vide, la lanterne d'Achille allumée sur la table, une feuille de papier pliée sous son socle. Il regarda rapidement en direction du chemin de ronde et ne vit toujours pas Achille. Il sortit et appela deux fois le jeune soldat avant de s'en retourné. la colère lui était déjà monté à la tête et il saisit la feuille pliée manquant de faire tomber la lanterne.
Le sergent déplia la feuille et lut son contenu:

Cher sergent,

Vous qui lirez ces quelques mots, pardonnez tout d'abord ma calligraphie qui ne saurait en rien me représenter mais vous comprendrez que le temps m'est compté, ne chercher pas Achille, son corps gît au pied des remparts, une de mes flèches ayant été le vecteur de son mutisme quand vous lui demandâtes si la situation était calme. Je vous prie de ne pas trop me tenir rigueur de cet acte, comme vous je ne porte pas l'Empereur et ses séides dans mon cœur, mes hommes et moi sommes simplement là pour récupérer de la Malepierre afin de libéré mon peuple du joug du tyran, l’infâme John Sans Fief.

Edwin de Loxeley

Le sergent, encore abasourdi par cette découverte eu un instant d'hésitation puis, alors qu'il dévalait les escaliers de la tour deux à deux, hurla:
-" Alerte, des intrus ont franchi le périmètre de la citadelle, alerte!"

Profitant de la pagaille, Edwin et ses hommes se glissaient le longs des murs des ruelles de la ville afin de gagner les bas quartiers et se fondre dans la foule.
Il pleuvait toujours sur la ville en cette froide nuit du 3 novembre 1870.
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Ven 17 Juil 2015 - 14:39

Khoménor, dynaste elfe noir, se remémorait certains passage de sa vie passée tout en contemplant les murs de la citadelle:
-son arrivée parmi l'équipage de l'arche noire
-sa progression dans cet équipage
-la mutinerie d'un potentiel concurrent qu'il avait déjoué
-celle qu'il avait organisée pour prendre le commandement
-les rapines et autres raids
 Pouvoir et fortune guidaient sa vie autrefois; mais en même temps l'ont aveuglés. S'il s'était souvenu plus tôt de son parcours, il aurait pu éviter sa chute. Son «fidèle» second l'avait trahi. Fidélité.................Ce mot prenait un autre sens pour un druchi. Il ne restait plus qu'une poignée de subalternes à ses côtés. Probablement ceux que le second n'avaient eu le temps d'acheter, à moins qu'il n'ait profité de l'occasion pour évincer de potentiels concurrents.
 Peu importe. Finalement tout ceci le revigorait. L'usurpateur allait payer. Mais pour accomplir sa vengeance, il avait grand besoin de richesse et le moyen le plus rapide pour en obtenir, se situait dans cette ville. Belfortheim. Un filon de malepierre y avait été découvert. En collectant suffisamment de cette pierre, il pourrait repartir sur les océans du vieux monde. Tout ceci était à portée de main, il lui suffisait de franchir les remparts de la ville.
 Du bruit..................
 Des lumières.........................
 Les gardes s'agitent et sonnent l'alerte, quelqu'un aurait occis une sentinelle. Qui est l'outrecuidant qui ose mettre à mal ses plans ? Bah les humains disent que la chance sourit aux audacieux, alors Khoménor dégaina son épée et fit à ses acolytes de se mettre en marche. Ils allaient devoir franchir la muraille plus tôt que prévu. Si Khoménor n'avait jamais été très pieu de toute sa vie, ce soir il allait adresser une prière sanglante à Khaine avec « l'aide » des sentinelles humaines.
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Ven 17 Juil 2015 - 14:39

Dans tous secteurs du monde, les ténèbres se cachent, et là, se dissimule au milieu de tous d'obscures êtres du chaos. 

Parmi ces êtres, un vit et fait vivre un culte à la gloire du dieux Tzeentch sous l'ombre des remparts de Belforteim, le Magister Olvald. Prêtant les plus vils intentions à l'encontre du monde, il est prêt à tout pour influencer les conflits pour mener tout être à sa perte. 

L'arrivée dans le ciel d'une pierre verte ne fut pas sans intérêt pour le culte, Olvald y vu un signe et un moyen de mettre à mal les plans de beaucoup d'êtres purs. Il lui fallait donc venir à Belforteim pour s'emparer de la malepierre ou a défaut tout faire pour contrecarrer les intentions des fous qui oseraient convoiter cette pierre. 

Les forêts alentours sont pour les Magisters un bon secteur de recrutement, c'est ainsi que Olvald peut réunir des êtres aussi déformé que les Possédés et autres mutants. Dissimulés dans des anciens abris de chasses sous terre, les tueurs du culte peuvent à loisirs intervenir quand la force se montre nécessaire. Et l'arrivée de la malepierre allait être un moment où la force allait devenir utile au culte. Le sang coulerait au cours des prochains jours !
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Ven 17 Juil 2015 - 14:40

Ludwig entra dans la demeure familiale de Marienburg où son père l'avait fait demandé.
Alfred le majordome l’accueilli.

- Bonjour Monsieur Von Bach
- Bonjour Alfred, mon père doit m'attendre
- En effet Monsieur, je vais dire à Monsieur le comte que vous êtes arrivé

Alfred s'en va pour prévenir le comte.

- Monsieur le comte, votre fils vient d'arrivé
- Merci Alfred, faites le entrer
- Bien Monsieur

Alfred retourna vers Ludwig.

- Monsieur, votre père va vous recevoir
- Bien, merci Alfred

Ludwig entra dans le bureau de son père.

- Bonjour Ludwig
- Bonjour père
- Je t'ai fait venir car comme tu doit le savoir, la guerre se profile à l'est dans les environ de Belfortheim
- Je sait cela père, mais je ne vois pas le rapport avec moi, c'est Félix qui s'occupe de l'entreprise dans cette ville
- En effet, mais je voudrais que tu aille aider à défendre cette ville car ton frère est encore très jeune et je ne sait pas si il arrivera à défendre l'entreprise tout seul
- Je comprends père, mais il me faudra des hommes pour aidé à défendre
- J'ai déjà recruté quelques hommes qui ne devrait plus tardé à arrivé

Alfred arriva avec quelque rafraîchissement pour quatre personnes

- Monsieur, vos invités viennent d'arrivé
- Merci Alfred, faîtes les entrés

Alfred fît entré deux hommes, l'un avait une forte carrure, on fît que c'était un homme qui travaillé beaucoup avec ses bras.

- Ludwig, je te présente Marcus Friedrich, c'est un forgeron d'un petit village à quelques lieu de Marienburg, son village a été attaqué par des gobelins des forêts, il n'y a pas très longtemps, il a aidé à la défense de son village mais malheureusement, son village à été complètement détruit, il n'y a que quelque survivant dont Marcus et ses deux apprentis qui vont t'accompagné
- Bonjour Monsieur Friedrich, dit Ludwig
- Bonjour Monsieur Von Bach, mais appelé moi Marcus

L'autre homme était moins costaud mais avait suivi un entraînement millitaire.

- Ludwig, voici Karl Jaeger, c'est un ancien soldat qui a pris sa retraite, mais qui est en manque d'action, il souhaite reprendre du service mais l'armée ne l'a pas voulu car il était trop vieux.
- Bonjour Monsieur Jaeger
- Bonjour Monsieur Von Bac, appelé moi Karl

- Bien maintenant que nous sommes tous réuni, je vais vous donné quelques explications. Comme vous le savez tous, la guerre se profile à L'est, mais ce que vous ignoré, c'est qu'une mine de malepierre a été découverte, alors, je voudrait que vous essayé de m'en ramené le plus possible, avez vous bien tous compris
- Oui, monsieur le comte
- Oui, monsieur le comte
- Bien père
- Alors vous pouvez disposé sauf toi Ludwig

Marcus et Karl prirent congé de leur hôte

- Que voulez-vous encore père
- Juste te souaitez bonne chance et te donné cette centaine de couronne pour recruté d'autre personne en chemin si besoin, les apprentis de Marcus t'accompagneront ainsi que deux jeunes qui suivent l'entrainement de Karl
- Bien père, je reviendrait vers vous avec des tonnes d'or ou je ne reviendrait pas
- Bien parlé mon fils, au revoir et encore bonne chance

Ludwig pris congé de son père et alla se préparé, deux jour plus tard, la petite bande partie en direction de Belfortheim, en chemin il rencontra un groupe de chasseur qu'il recruta avec l'argent que lui avait donné son père. Ils arrivèrent à Belfortheim deux semaines plus tard et se présentèrent au poste de garde de la porte de Brisach.

- Halte qui va là
- Je suis Ludwig Von Bach et je vient prendre des nouvelles de mon frère et lui apporté de nouveaux ouvrier
- Attendez là si'il vous plait, le temps qu'on vérifie votre identité

Le garde s'ne alla quelque minute pour vérifié avec son supèrieur
- J'ai devant la porte un homme qui se dit être Ludwig Von Bach et qui souhaite entrez pour voir son frère
- Von Bach, tu dis, fait le entrez tout de suite, c'est un des plus gros investisseur de la ville
- Bien Capitaine

Le garde retourna vers notre petite troupe
- Tout est en ordre Monsieur Von Bach, vous pouvez entrer
- Merci soldat

Ludwig entra donc dans la ville le 27 Octobre 1870

Quelques jours plus tard, dans la nuit du 3 Novembres pour êtres précis, les alarmes sonnèrent, quelqu'un avait tué un garde.
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Ven 17 Juil 2015 - 14:40

Cela faisait quelques temps que l'agitation qui régnait au sein du clan Skyrre avait éveillé la curiosité du grand sorcier du clan Pestilens. ces deux clans, rivaux de longue date, œuvraient chacun pour prendre le contrôle du conseil des Treize. Le Grand Sorcier envoya donc des espions afin d'en apprendre plus et quelle ne fut pas sa surprise d'apprendre que le clan Skyrre avait dépêché des troupes dans la lointaine ville de Belfortheim pour s'approprier un maximum de Malepierre récemment apportée dans le Vieux Monde par une météorite.
Ne voulant pas voir s’accroître la puissance du clan opposé au détriment de la sienne, le Grand Sorcier convoqua ses guerriers et ses prêtres pour que ceux ci forment un corps expéditionnaire et partent se mettre en quête de la Malepierre. Il savait qu'il avait un avantage sur ses ennemis Skyrre, il était au courant de leurs plans et pour couvrir ses propres desseins, il organisa un grand raid au cours duquel, une petite troupe d'Elite, menée par l'affreux prêtre de la peste Squeeky le mortifère,s’éclipsa pour prendre la direction de Belfortheim. La petite troupe devait se déplacer rapidement pour rattraper le retard sur les Skyrre et de nombreux villages qu'ils traversèrent de nuit furent épargné de la souffrance et la maladie, faute de temps.
Lorsqu'ils arrivèrent, la ville était en effervescence, sur les remparts des torches s'agitaient, les hommes criaient et l'alarme retentissait. Un mauvais signe, se dit Squeeky. Il savait que ses éclaireurs n'avaient pu être la cause de ce tapage car il venait de les envoyer chercher une issue. tapit dans le couvert de la forêt il attendait. Ses éclaireurs revinrent et racontèrent en haute langue skaven qu'ils avaient découvert la bouche de sortie des égouts de la ville mais que la grille avait été forcée récemment car ils avaient relevé des traces de pas encore fraîches. Ils avaient fait une exploration rapide et il ne leur semblait pas que l'entrée soit piégée mais c'était l'oeuvre des Skyrre, à n'en point douter.
Squeeky sourit et ses dent jaunies luisaient d'une lueur malsaine sous les premiers rayons de la lune, certes les Skyrre les avaient devancé mais ils étaient, lui et ses hommes, sur leurs talons et bientôt ils massacreraient jusqu'au dernier de leurs rivaux. Il fit signe à ses hommes de le suivre et il se mis en route vers l'entrée de la ville précédé de ses éclaireurs. En arrivant près de la bouche d'entrée il vit le corps d'un soldat désarticulé gisant au pied du mur d'enceinte. Squeeky sourit à nouveau et s'élança dans les tunnels, la vue de ce corps lui promettant maints combats à mener et maintes souffrances à asséner.
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Ven 17 Juil 2015 - 14:40

Dans toute les parties civilisé de l'empire, rôde dans l'ombre, le mal.

Des perfides démon, de vil Skaven, des corsaires, des bandes barbare à la recherche de richesse, et autre.

Pour cette raison l'empereur à crée l'ordre des répurgateur. Ils traquent se qui se cache et vous font peur.
pour la protection des civils et la paix de l'empire.

C'est pour cette raison que Théodore, Capitaine répurgateur et Aldus, Prêtre de sigmar, se sont déplacer à Belfortheim.

Purifié la sainte terre de l'empire c'est notre mission et l'echec n'est pas une solution.
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Ven 17 Juil 2015 - 14:42

voila, toutes les bandes sont place.
carte debut tour 1
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Mar 21 Juil 2015 - 22:54

Alors que la bande de Repurgateurs quittait la tour des bourgeois pour s'emparer du quartier de la Citadelle, Theodore, Capitaine des Repurgateurs armait ses pistolets.
Il faisait jour dans la cité. La garde etait occupée à repousser les forces du Général August von Werder dans les campagnes environnantes. Ces sorties quotidiennes affaiblissaient la securite de la citadelle.
"Il est temps de cueillir le fruit mùr" se disait Theodore. De plus, le Pretre Aldus qui se disait guerrier n'avait pas encore ete vu au combat depuis son recrutement dans la bande. 
L'equipe progressa en ligne. La montée était rude. Les chiens etaient bien plus tranquille que les flagellants qui avaient soifs de purge! Un habitant les regarda passer.
A peine le groupe l'avait-il depassé que ce dernier souffla dans un cor. Le bruit fut assez fort et Theodore se demanda si Aldus allait enfin pouvoir prouver sa valeur.
Les flagellants partirent avec les chiens devant en courant et en hurlant !!! 
"Vas y Aldus suit les! nous arrivons" dit le Capitaine

Aldus grimpa en haut d'une batisse en ruine et decrouvrit face a lui une petite bande de mercenaires. Tous armés! Il decida aussitot de se rapprocher de ses hommes deja loin devant.
Malheureusement pour lui, il trebucha et tomba par la fenetre...sans dommage. Theodore se releva rapidement et vit Aldus recitant des prieres de Sigmar entouré d'un nuage protecteur. Ca avait l'air de marcher.
Le temps de se rapprocher, il vit les archers ennemis bander leurs arcs et lacher plusieurs salves devastatrices.
Heureusement, ces ennemis etaient tous mauvais au tir! Aucune fleche ne fit mouche! Theodore se mit a rire tout en dechargeant ses pistolets sur le premier ennemi a portée.
Les chiens faisaient de gros degats dans les rangs ennemis.
Puis, les mercenaires reagirent et chargerent comme ils purent les rangs de ses Repurgateurs. Theodore vit leut chef abattre un chien avec son arbalete. 
La melee faisait rage et Theodore ne vit plus rien. Aldus etait a terre, sonné peut etre. Ses hommes etaient a deux doigts de craquer. Il leur fallait une aide divine pour prendre la decision dans cette escarmouche!

Sigmar intervint toujours en faveur de ses hommes pensa Le capitaine des repurgateurs. 
C'est alors que le chef ennemi tomba a terre. Les archers ennemis commencerent a reculer puis ce fut tout le restant de la bande qui s'enfuya!
La victoire des repurgateurs etait totale! Le capitaine felicita ses hommes. En se retournant, il vit un chien giser au sol, une fleche planté dans son corps. Pire! un des flagellant etait etendu au sol...une marre de sang autour de lui.
Le quartier de la citadelle etait à eux mais a quel prix! Cette rencontre avait au moins permis au groupe de se rendre compte que la cité etait encore loin d'etre purifié! Le sang avait coulé et Aldus avait tenu son role aupres de ses collegues.
Un de ses hommes decouvrit une morceau de malepierre en fouillant la zone...tous comprirent!
La partie ne faisait que commencer...


dsl pour l'orientation des photos. je n'arrive pas a les redresser.
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 26/05/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Mer 22 Juil 2015 - 9:41

J'ai chopé un torticolis...

Mais je suis heureux de voir que la campagne de Belfortheim est  bien partie ! J'espère que ça va se bouger aussi pour Mordheimetz de mon côté... :/
Revenir en haut Aller en bas
http://blitz57.purforum.com/
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Mer 22 Juil 2015 - 19:07

Une fois qu'ils ont commencé, il faut enchaîner!
Votre ligue de Bloodbowl vient de se terminer, tu vas avoir des joueurs...malgré la saison estivale, propice aux voyages
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Sam 25 Juil 2015 - 9:58

Edwin et ses hommes étaient occupés à ratisser le quartier du Fourneau, quartier mal famé où s'organise la contrebande d'alcool, et avait déjà récupéré un stock honorable de Malepierre lorsque leur fouille fût interrompue par l'arrivée du Magister Olvald et de ses séides. Edwin et ses hommes les ayant vu arriver décidèrent de les attendre en s'en remettant sur leur capacités de tireur. Les damnés chargèrent vite, bien protégés par des archers mais, une fois la première salve passée, Edwin et ses hommes ripostèrent de la meilleure des façons en expédiant Octavius "doc", le mutant tentaculaire de vie à trépas. L'auteur de cette salve, Morys Chamberlain qui c'était posté sur le toit d'une petite maison blanche, avec Bénédict, le prêtre. Tim et Douglas, les deux jeunes recrues, ne furent pas en reste car ils imitèrent leur aîné en tuant net un homme bête qui chargeait.
Bysta, le monstrueux possédé mis hors de combat un des tireurs des flèches vengeresses, sans toutefois blesser durablement l'homme de main, malgré les flèches qui fusaient de toutes parts autour de lui et certaines d'entres elles le touchaient sans toutefois parvenir à percer son épaisse peau.

Mais, malgré l'exploit de Bysta, Olvald dû sonner la retraite. Les damnés se regroupèrent à leur Q.G pour panser leurs blessures et repartir à l'assaut du quartier du Fourneau et venger leur honneur. Olvald échafauda un plan pour s'introduire dans le quartier par tout petits groupe et prendre en tenaille les tireurs de la bande d'Edwin de Loxeley. Trois jours après la première bataille, les damnés se mirent en marche et, à leur grande surprise ils trouvèrent un quartier désert, les habitants s'étant barricadé chez eux. Après avoir fait le tour des ruelles à la recherche d'une possible embuscade, Olvald et ses hommes en conclurent que les Ombres de Styrwood avaient quitté la place. Après une fouille minutieuse, Olvald trouva une bourse contenant six pièces d'or et, alors qu'il rageais sur son maigre butin ses hommes l'appelèrent. Ils venaient de trouver un coffre dans les gravas et une étrange lumière verte émanait du coffre à moitié défoncé. Lorsqu'il l'ouvrit, Olvald eut un sourire car il venait de mettre la main sur deux fragments de Malepierre, enfin de quoi renflouer les comptes. Après avoir pris les deux fragments, il vit une petite lettre au fond du coffre et l'ouvrit.

Magister, malgré une première rencontre placée sous le signe du dieu du sang, sachez que je ne suis pas votre ennemi, et sachez aussi que je regrette que notre affrontement vous aie tant coûté. Mes hommes et moi ne cherchons qu'à réunir de la Malepierre pour parer à un danger que menace nos lointaines contrées de Styrwood. Accepter ceci en dédommagement de vos pertes, sachez que j'aurais voulu faire plus. 

Edwin de Loxeley

Rendu fou de rage par les mots qu'il venait de lire, Olvald serra le papier dans sa main en psalmodiant de terrifiques palabres d'un dialecte ancien et oublié. La feuille sembla se liquéfiée et des gouttes de papier tombèrent à terre rongeant sur quelques millimètres le sol avant de disparaître dans des volutes de fumée jaune. Les dieux impies avaient répondus à l'appel du magister et lui et ses hommes venaient de recevoir un étrange don, ils voueraient tous une haine sans borne à Edwin et ses hommes qui ne devait s'estomper qu'avec la mort du dernier des représentants des Ombres de Styrwood.
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 26/05/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Lun 27 Juil 2015 - 8:12

Bien classe ce déroulement fluffique !
Revenir en haut Aller en bas
http://blitz57.purforum.com/
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Lun 27 Juil 2015 - 22:11

Merci Alf 

nous approchons de la fin du tour 1
Une deroute VOLONTAIRE ce soir 
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Lun 27 Juil 2015 - 23:14

Le quartier de la Grande rue, lieu de drames!!!
Les portagonistes vous le raconterons mieux que moi. La bande de Reiklanders de Morice le gris affronta les elfes noirs de Locky, menés par leur chef Khomenor!
La velocité des elfes noirs est reconnue de tous. Ils firent tomber 2 mercenaires au sol, inanimés des les premiers tour de la bataille.

"

et puis, Sigmar en decida autrement. Les fleches des arbaletes louperent tirs sur tirs!
Pendant ce temps, le tireur de precision Reiklanders ajusta son arquebuse et mit hors jeu un spadassin et le chef Khomenor! Ses coequipiers, encouragés par les hurlements de douleurs elfiques se ruerent à l'assaut!



C'est à coups de haches qu'ils acheverent un autre elfe noir. Les pistolets sur la tempe du pauvre bougre lui exploserent la cervelle! Les survivants, devant cette ecatombe, prefererent s'enfuirent. La deroute fut totale!



Le chef n'avait été qu'assommé. le spadassin quand à lui, a subi une blessure tres grave. Il sera out le tour prochain. Quand à l'elfe noir de main...il a eu la tete explosé comme decrit precedement, il est bel et bien DEAD :savant:
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Sam 1 Aoû 2015 - 12:53

Le Temps de l'espérance!

Nous étions le 18 novembre 1870. Kane parcourait les ruelles de la ville à la recherche d'indices. Son attention se porta sur un orateur au costume usé.
Un pauvre certainement.
"Ne nous laissons pas faire ! Habitants de Belfortheim, il est temps de reprendre en mains notre ville !"
Kane quitta des yeux l'orateur. La foule commençait à se rassembler autour de lui. Certaines personnes applaudirent ses paroles.
Kane recula, placé dans l'ombre de l'étale d'un marchand, il observa plus attentivement.
Cette foule, hétéroclite, composée d'hommes, de femmes et d'enfants buvait les paroles de l'homme. Kane ferma les yeux.
Cela faisait deux semaines que les troupes du Général August von Werder avaient attaqué la garnison. 
Contre toute attente, les défenseurs avaient tenu tête. Les combats avaient été rapides et brutaux dans les campagnes environnantes.
Les troupes ennemies avaient ainsi dû reculer, abandonnant des territoires précédemment conquis. Les habitants de ces bourgs s'étaient réfugiés dans la cité de
Belfortheim.
Se croyant à l'abri du mal, ils avaient essayé de continuer leurs vies en attendant la libération du Colonel Denfert-Rochereau.
A peine les soldats partis, de mystérieuses bandes firent leur apparition. Une multitude de méfaits furent commis. La police fut bien vite debordée.
Des bandits agissaient impunément de nuit comme de jour.
On retrouva au matin des cadavres dans certains quartiers de la ville. Les bourgeois furent étonnés de voir le corps d'un homme bête étendu au sol, le corps
transpercé de plusieurs flêches.
Même un flagelant fut découvert mort au pied de l'Eglise Saint Christophe. Les citoyens furent profondément choqués de voir un homme dévoué de Dieu ainsi présenté.
Afin d'endiguer cette prolifération de violence dans la ville, des milices composées de quelques hommes furent formées. Patrouillant à travers les ruelles de la cité,
elles se joignirent aux forces de l'ordre.
Le comissaire LE-GRIS, shérif ultime, accepta de bonne grace ces renforts. Cependant, cette force devint vite incontrôlable...
Kane écouta à nouveau l'orateur.
"Citoyens! Entendez-vous derrière les remparts, les forces du chaos qui reculent ? Faisons connaitre le même sort à ces bandes qui se croient tout permis!"
Déjà des femmes brandissaient des batons. Kane fut renversé par le passage d'un groupe de quelques jeunes hommes armés d'épées. Il se releva, le gout du sang
dans la bouche.
Les gens autour de lui devenaient fous! Il était temps de se dissimuler avant qu'une horrible chose arrive.
Kane vérifia que sa dague était toujours à sa place. Il remit sa capuche. Les gens levaient tous des armes. 
Une charette fut retournée au milieu de la rue. Les prochains jours allaient être terribles !
Le peuple de Belfortheim se mit en marche. Kane se précipita à l'hôtel de ville mais la foule le suivit.
Là, devant une bicoque du quartier, des gens arrachèrent la porte de ses gonds. Les plus téméraires, armés, entrèrent à l'intérieur. Des cris, des hurlements.
Kane  se rapprocha de l'entrée.
Un skaven gisait au sol. Son sang s'écoulait sur les pavés. D'autres suivirent le même sort. Kane se rapprocha d'un des corps agonisant. La bête lui parla quelques
instants avant de sombrer.
Elle s'appellait Squeeky du clan Pestilens et avait proféré des menaces de maladie, de mort et de désespoir.
Le maire devait être informé immédiatement. On le payait pour ça.
L'ordre allait être rétabli au plus vite...


En terme de jeu, les habitants de Belfortheim ont prit possession des ruelles de la cité. Durant vos deplacements ALLER uniquement, vous devrez affronter le 
détachement de la milice qui monte la garde le plus proche de vous.
Soit une bande d'hommes à 254 po armés de gourdins pour la moitié, de haches pour l'autre. Ils sont menés par un chef.
1 Champion (modifié) épée + pistolet = 60po   M4 CC3 CT3 F3 E3 PV2 I3 A1 Cd8 
4 guerriers (modifiés) avec haches = 100 po   M4 CC2 CT3 F3 E3 PV1 I3 A1 Cd7
4 guerriers (modifiés) avec masses = 92 po    M4 CC2 CT3 F3 E3 PV1 I3 A1 Cd7
Si vous arrivez à passer, vous récupérez 1D6 po et le pistolet du chef (s'il n'a pas dérouté) que vous pouvez donner à n'importe lequel de vos héros.

Pour rappel, vous n'etes pas obligé de bouger...J'attends vos ordres de mouvements

https://flic.kr/p/wBQs7p
Revenir en haut Aller en bas
darkness76370
Homme de main
Homme de main
avatar

Nombre de messages : 575
Age : 28
Bandes jouées : mordeim:vampire,ogres,skavens.warhammer:ogres,demons duchaos,skavens,haut elfes,bientot nain du chaos et breto
Date d'inscription : 28/05/2009

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Sam 1 Aoû 2015 - 16:25

j'aime beaucoup l'ambiance ^^.

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Dim 2 Aoû 2015 - 16:50

Merci Darkness Smile
c'est du boulot! J'ai un pote PNJ qui me donne des idées en plus. On travaille sur des quetes secondaires (pas trop lourdes) en plus du controle "basique" des quartiers sur le fond historique du siege de Belfort ( lieu du club de jeu).
La trame principale est faite mais il faut detailler les tours avec des evenements, une ambiance.
Nous avons actuellement un tour d'avance de "pret à jouer".
Revenir en haut Aller en bas
darkness76370
Homme de main
Homme de main
avatar

Nombre de messages : 575
Age : 28
Bandes jouées : mordeim:vampire,ogres,skavens.warhammer:ogres,demons duchaos,skavens,haut elfes,bientot nain du chaos et breto
Date d'inscription : 28/05/2009

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Lun 3 Aoû 2015 - 12:20

Ya pas mal de p'tit scénarios secondaire que tu peut faire,invasion zombie...skavens....on c est tapper des barres sur un vilain necromancien qui avais investi un cimetière et qui fesait pop des zombie a tout les tours 😁.
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Mar 1 Sep 2015 - 22:08

c'est la rentrée, alors avant les matchs de "preparation" (a pas pendre une fessee) a  la World Cup Bloodbowl, on lance le tour 3!


Par la force des choses

Kane courait a travers la ville. Des gens hurlaient de frayeur autour de lui. Il se fraya un passage entre deux étales puis entra dans une taverne. 
Les volets venaient tout juste d'etre fermés. Le proprietaire des lieux leva les yeux vers lui et lui demanda:"
- si tu veux une protection, il faut consommer!
Kane fouilla dans ses poches. Il sentit le contacte de l'or dans ses doigts. 
- je prendrais bien une pinte de budweiser tavernier.
Kane le paya, pris sa pinte et regarda dehors, a travers la porte. Assis sur un tabouret au bord du comptoir, il attendait.
Soudain, il entendit un bruit sourd. C'etait la troisieme fois depuis le début de la journée.
Des blocs de pierre tomberent au bout de la ruelle. Des hurlements de femmes suivirent. Kane bondit à l'exterieur.
Il se rapprocha des lamentations. Au sol, gisait un enorme bloc de pierres. Un homme devait etre dessous. Kane, aidé de quelques gens du quartier, enleva pierre apres pierre.
Apres quelques instants de dur labeur, ils decouvrirent le corps sans vie d'un homme.
Ce devait etre encore un de ces aventuriers a la recherche de cette pierre maudite! se dit Kane
Ses habits, ses armes, il ne pouvait pas se tromper. Il ne devait pas etre bien riche le bougre! Sa petite amie du moment était toute en pleurs.
Kane lui demanda des explications mais au fond, il savait deja. En ce matin du 3 decembre 1870, les envahisseurs du chaos avaient reussi par 3 fois à atteindre Belfortheim avec les projectiles des canons Apocalypes.
De part les recents evenements, une partie des forces ennemis avait reussi a tenir leur position malgré la retaite imposée par les hommes du Colonel.
L'ennemi essayait une autre tactique. Les forces du Colonel Denfer Rochereau s'étaient battu avec acharnement et determination, repoussant ainsi les forces obscures.
Mais la garnison s'etait essouflée. Les soldats tenaient encore tous les fortins aux alentours de la ville...mais pour combien de temps encore.
Si les forces chaotiques arrivaient a atteindre la cité avec un bombardement, cela n'allait pas arranger les choses. 
Le vent de la milice n'avait duré que deux semaines. Devant le massacre de plusieurs personnes, la police intervint et retablit un ordre precaire.
Malheureusement, les bandes controlaient toujours plus de quartiers. Le fleau de la Malepierre... et pourtant! Kane avait appris que des corbeaux  avaient ete envoyés a chaque responsable de bande.
Il ne connaissait pas le contenu des messages mais il se doutait bien qu'il y avait des pieces d'ors a la clé!


Evenement de ce tour en terme de jeu: Leger bombardement au DEBUT du tour 3
1D6 quartiers tirés au hasard seront touchés (D16 pour determiner les quartiers). La pluie de projectiles s'abattant sur une zone, les touches seront resolues de la maniere suivante:
-si territoire libre: rien
-si territoire occupé: on prend le nombre de territoire qui appartiennent a la bande, on divise l'effectif globale par ce nombre. Cela represente la petite equipe qui etait dans le territoire au moment de l'impact.
Cette equipe (1 heros et des hommes de mains aléatoires) subit automatiquement une touche de F3. sauvegarde d'armure permise.
Si par malchance, votre homme subit une blessure, il est OUT pour ce tour, occupé à se soigner/reposer.

AVANT TOUTE CONFRONTATION
-evenement du tour
-reception d'un corbeau (action a realiser > voir avec Mikus ou moi) (2/4 corbeaux sont partis)
- puis, à l'issu de l'action precedente, suite du tour normalement

Elros va en L et fouille (Pnj)
Locky et Tyrion vont en I et se battront pour remporter le territoire.
Minichoux va en F provoquer Locky
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Sam 26 Sep 2015 - 18:03

Tour 4 / 7  https://flic.kr/p/z89m7T
Intensification des combats

La nouvelle circulait tres vite. Partout dans Belfortheim les gens avaient le visage fermé. Le peur se lisait dans les yeux.
En cette apres midi du 13 decembre 1870, certaines positions defensives et quelques fortins etaient tombés aux mains de l'ennemi.
Les soldats s'etaient repliés précipitamment derriere les remparts de la cité. Le colonel Danfer Rochereau avait reussi a maintenir un perimetre de securité malgré la pression ennemi.
Des canons de l'empire avaient, par la suite, été mis en position par les Prussiens. Le bombardement sur la ville c'etait intensifié!
La population résitait toujours. On trouvait encore a manger pour quelques couronnes d'or. Des bandes de voyoux taxaient chaque transaction dans leurs quartiers.
L'insecurité grandissait car le chaos approchait...
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Mar 1 Déc 2015 - 22:04

Voila, nous sommes repartis apres une periode de stage, prepa coupe du monde bloodbowl, l'histoire de Belfortheim continue
Désolé pour l'attente.


Tour 5/7
https://flic.kr/p/AagRwG

"Bonne année! "
Malgré le froid, les gens s'etaient rassemblés avec des bougies sur la place d'armes. on pouvait deviner quelques possédés qui tournaient dans l'ombre.
La foule etait trop nombreuse pour qu'ils puissent faire quelquechose, pensa Marc. En ce 1er janvier 1871, ces amis et lui chantaient. 
La guerre faisait rage tout autour d'eux. Les boulets tombaient tous les jours. Les nouvelles n'etaient jamais bonnes. 
Pourtant, un message du Colonel avait rallumé l'espoir. Les gens s'etaient rassemblés et le vins chaud circulait abondamment.
Marc regardait ses concitoyens. Le froid de l'hiver et les privations depuis plusieurs mois avaient fait des ravages. 
Des maladies étaient reapparus. Le Typhus et la Variole. Ces deux mots, Marc les avaient entendu encore et encore.
Ses amis malades, faibles physiquement avaient disparu. Le vin chaud lui faisait tourner un peu la tete. Le fille qu'il avait croisé tout a l'heure était peut etre encore là.
Marc revint sur ses pas. Il savait qu'il aurait du lui parler mais le courage lui manquait a ce moment. Là, c'etait different.
Il marcha encore et encore, regardant autour de lui, la cherchant des yeux. Il se perdit dans les ombres du quartier.
Une lame brilla.
Marc sentit le froid le saisir. Des yeux rouges brillaient dans le noir. Une queue sortait des profondeurs de la nuit. Marc tomba au sol.
Avant de s'evanouir, il eut juste le temps d'entre apercevoir des skavens qui tournaient autour de lui.
La jeune femme qu'il cherchait était là, a ses cotés. Elle le ragardait agoniser.
Seulement, elle n'avait plus rien de feminin. Nurgle etait passé par là...

La maladie est presente partout autour de vos bandes. Ce tour de jeu les PNJ seront present à vos tables.
En effet,  à chaque debut de tour entre les protagonistes, les joueurs lancent 1D6. 
Sur un 1, un groupe de Nurgles ou de Skaven d'une valeur de 100 co apparait sur un bord de table à 8 pas mini du joueur ayant effectué le jet de dé.
Ce groupe sera joué par un pnj. D'autres groupes peuvent arriver en cours de partie (toujours sur un 1) et a chaque fois à 6 pas mini de celui qui a effectué le jet foireux.
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Mar 1 Déc 2015 - 22:59

Le regard vitreux de l'arbaletrier se tourna vers son chef: Ludwig 
Fallait il vraiment faire alliance avec ses elfes noirs, adeptes de la torture ?
Les Repurgateurs s'etaient retranchés derriere un batiment en ruine. "Il fallait ABSOLUMENT prendre ce quartier" avait lancé Ludwig à la réunion d'hier soir.
Les discussions/marchandages avec l'autre bande ne l'avait pas interessé. Pourtant, là, il aurait prefere etre ailleurs que si proche de Sangs Froids aux dents pointues...
Les consignes du chef etaient simples. 
" On laisse les elfes se faire exterminer par ces fous de repurgateurs et on tire dans le tas!!! Les survivants, on les extermine de loin si on peut"
Le soldat se mit a coté de ses freres d'arme, le doigt sur la gachette de son arbalete. 
Ces monstrueux elfes noirs etaient partis devant. Il en avait un dans sa mire mais il fallait encore attendre.
Pour etre payer dans la famille des Marienburgs, il vallait mieux executer correctement les ordres.
Sur sa gauche, il entendit des bruits étranges. Les elfes noirs etaient toujours devant lui pourtant. Qui faisait tout ce foutoir ?

Le son devint plus fort. On etait certains à present qu'il y avait des combats dans un autre secteur du quartier. Les chiens maitres aboyaient. Ses amis le previnrent.
Des skavens attaquaient le camps des Repurgateurs.


"Allons bon, encore de la vermine a transpercer. Qu'ils se tuent tous entre eux!" pensa t'il
Il en arrivait toujours, meme de gros rats géants. Les repurgateurs en tuaient un grand nombre. 
Les elfes noirs etaient presque engagés au corps à corps quand soudain, des abominations de Nurgles surgirent de derriere un mur.
Saletés de mouches! et l'odeur! C'est vrai que le PortePeste fait peur mais on doit bien pouvoir le tuer avec tous nos carreaux!
Merde! il se rapproche avec ses Freres et ses Nurglings!  Je vais me reculer un peu et continuer à l'arroser de tir mortel. 
Oh punaise! Jim est tombé au sol et il se convulse! Ils sont où nos amis les elfes noirs bordel!!!
Le soldat se mit a couvert derriere un mur. Un rapide coup d'oeil vers les Repuragateurs et les sangs froids a terre. Les chiens massacrés. Les elfes noirs s'etaient enfui.
Les skavens arrivaient encore avec du Nurgles aux abores des positions defendues par ses fous de religieux de Sigmar.
Le hurlement des Nurglings qui se rapprochent...
Abandonnés. Seuls sur le champs de bataille. Ludwig se battait encore. Le portepeste etait hors combat mais deja un autre arrivait!
Ludwig hurla la retraite!
L'arbalete dans le dos, les Marienburgs ont vite decampé. Le quartier est resté aux mains des Repurgateurs mais deja d'autres bandes lorgnent dessus...
"Il semblerait que ces fanatiques nous aient poursuivi dans notre quartier de repli. Cette fois ci, on ne va pas se laisser berner!"
Revenir en haut Aller en bas
Jugaka
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Bandes jouées : Skaven, Protectorat de Sigmar
Date d'inscription : 07/06/2015

MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   Dim 13 Déc 2015 - 21:23

Voici la photo que j'avais faite de la partie Elros vs Locky (PNJ)
Les decors sont en cours d'assemblage. Maintenant, il y a des etages. Reste encore la peinture ^^

Sur cette partie, les Norsca de Locky n'ont jamais déroutés malgré 2 uniques survivants!
Il a passé 8 tours sans jamais fuir. Seuls 2 groupes de skavens et un groupe de Nurgle sont en plus venus embêter Locky.
En revanche, la troupe d'Elros a fui des les premières gouttes de sang versées.
Cette meme bande est revenue sur le territoire le surlendemain. Il n'y avait plus personne. En fouillant, il a trouvé 6 pièces d'or sur un cadavre.





il en reste encore une avant la fin du tour 5.
L'idée de pop des Skavens/Nurgles vient de Darkness76370
Merci pour ton aide Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Campagne Belfortheim   

Revenir en haut Aller en bas
 
Campagne Belfortheim
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Campagne Belfortheim
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» campagne skaven
» MICHE DE CAMPAGNE EN COCOTTE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité des Damnés !  :: Le Vieux monde :: Rencontres, tournois & rapports de bataille-
Sauter vers: