La Cité des Damnés !

LE FORUM DE LA COMMUNAUTÉ FRANCOPHONE DES JOUEURS DE MORDHEIM (Site non officiel et non approuvé par Games Workshop Limited)
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Récits: Départ pour Mordheim.

Aller en bas 
AuteurMessage
Slagash
Serviteur
Serviteur
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 26
Bandes jouées : Skavens, mercenaires (Reiklanders)
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Récits: Départ pour Mordheim.   Ven 23 Oct 2009 - 0:41

Steekih progressait dans les tunnels étroits sans savoir où on l’escortait. Deux skavens à la constitution robuste étaient venus le chercher alors qu’il effectuait une vivisection sur un rat-blate. Furieux, il avait consentit à les suivre et essayait de se persuader que c’était parce qu’il l’avait décidé et non parce qu’ils portaient chacun une hallebarde menaçante.
Les boyaux qu’ils arpentaient à présents étaient inconnus du skaven. Malefosse était une des plus importante forteresse skaven et Steekih n’était encore jamais allé aussi loin. A la relative propreté et qualité des couloirs il lui semblait toutefois que ce secteur était réservé à une classe supérieure. Lui-même n’était qu’un apprenti. Il chassa cette idée de son esprit. Il était sans aucun doute le skaven le plus doué de sa génération, il le savait. Après tout, n’était-ce pas lui qui avait reçu les félicitations de Maître Karthol quand il lui avait présenté sa chauve-fourmie ? Bien sur Vitiq l’avait accusé de lui avoir volé le fruit de son travail, mais qui la vérité intéressait-elle ?
Repenser à son maître lui fit tout de même se hérisser sa fourrure. Il n’avait rencontré Maître Karthol que deux fois mais à chaque fois il avait la désagréable impression de n’être qu’un cobaye, un donneur d’organe ou de membre potentiel.
Les trois skavens arrivèrent finalement devant une lourde porte en métal sans poignée. Un judas s’ouvrit et Steekih eu la sensation d’être observé pendant de longue secondes. Enfin la porte s’ouvrit et ses deux escorteurs lui firent signe d’avancer. L’apprenti obéit à contrecoeur, sentant perler sur la peau des gouttes de sueur froide. Il était chez Maître Karthol, il en était persuadé. A présent il se trouvait dans un sas, une petite pièce sordide, et devant lui se tenait un skaven rachitique et pâle mais bien plus grand que Steekih.

Apprenti Steekih ? demanda-t-il d’une voix très grinçante.
- Oui-oui… Je voudrais…
- Vous voulez faire plaisir au Maître-maître, c’est tout.
Le coupa le rachitique. Il observa l’apprenti d’un œil glauque. Le Maître veux vous parler-causer. Obéissez au Maître.
- Mais bien sur, je lui ai toujours obéit, toujours-tout-le-temps je… »


Le skaven osseux ne l’écoutait plus. Il ouvrit la seconde porte et passa la tête par l’ouverture.

- « Maître-maître, Steekih l’apprenti est ici. Oui-oui. il se retourna vers lui, Entrez »

Steekih essaya de garder son calme mais ne pu s’empêcher d’expulser le musc de la peur
en voyant son maître. Celui-ci était énorme, aussi large que haut, son bras atrophié était replié sur sa poitrine et sa langue démesurée léchait ses babines. Steekih, à son grand regret, eu le temps d’apercevoir les crocs monstrueux qu’il s’était lui-même fixé.

-« Petit Steekih, approche-approche… N’ai pas peur. »
Impossible pour le jeune apprenti tétanisé de terreur.
-« Petit Steekih n’a pas à avoir peur, Maître Karthol ne va pas lui prélever... sa rate… »
Il ricana de son trait d'esprit tandis que l’intéressé déglutissait et trouvait le courage de faire un pas.
- « Oui Ô plus génial des maître ?
- Petit Steekih, je suis très content de toi…Cependant, j’ai d’autres projets pour le petit Steekih. »

Celui-ci avait du mal à se remettre de l’ascenseur émotionnel occasionné par cette dernière phrase…
- Oui oui oui, d’autres projets que de rester à Malefosse. Il est des rumeurs-rumeurs sur un lieu où la Malepierre abonde et est très puissante-efficace. Un lieu que beaucoup de Choses-hommes, mais aussi tout plein d’autres Choses, cherchent à contrôler… Je veux que le petit Steekih parte là-bas et qu’il me rammène-rapporte beaucoup-plein de Malepierre oui ? »

Dans le cerveau de l’apprenti les idées contradictoires se bousculaient. Était-ce la vérité ? Était-ce une façon de l’évincer ? Non sûrement pas, quand Karthol avait voulu écarter Zavijlk il était tout simplement venu le chercher et on l’avait plus jamais revu… Éétait-ce alors possible que ce soit une véritable occasion de monter en grade ?
Karthol mit rapidement fin à son raisonnement.

-« Si le petit Steekih veut pas, je devrais m’assurer qu’il se taise, comme Zavijlk… » dit-il avec simplicité et en regardant le sol.

Steekih suivit son regard et se rendit compte que le tapis sur lequel il se tenait était son ancien camarade. Il faillit vomir en se voyant qu’il était encore en vie.

-« J’accepte votre offre-proposition ! »
Un sourire carnassier accueillit la réponse.
-« Bien, tu partiras avec les Chefs-chefs de meutes Darsk et Volaq qui ont amené le petit Steekih ici. Avec Varuisk aussi, celui derrière la porte-porte. Tu peux deux sous-fifres prendre. Et…Une dernière chose-chose. »
Il lui tendit une énorme pince de son bras valide.
-« Un Attrape-chose ? balbutia Steekih devant l’honneur qui lui était fait.
-Steekih en aura besoin pour calmer Fronqik quand il s’énerve…
- Fronqik ?
- Le Rat-Ogre-ogre que je confis au petit Steekih… »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chaoticacloaquis.canalblog.com
 
Récits: Départ pour Mordheim.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité des Damnés !  :: Le Vieux monde :: Rencontres, tournois & rapports de bataille :: Jardins du memorial Steinhardt-
Sauter vers: